Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi.com

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss France
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie
Endoscopie
[ Rappel technologique ]
[ Approche sélective ]
[ Contenu de l’étude ]
[ Combien ça coûte ]

[ Pourquoi des outils d'aide au diagnostic ? ]
[ Analyse vibratoire ] - [ Thermographie ] - [ Analyse d'huile ]

[ Panorama des outils d'aide au diagnostic ]

Le Panorama des outils d'aide au diagnostic est intégralement disponible
chaque année au sein du Guide national de la maintenance

 

1 - Rappel technologique

retour

L'endoscopie permet de visualiser à distance toute zone d'un équipement a priori non accessible sans démontage par l'introduction d'un appareillage adapté au travers d'orifices.

 

2 - Approche sélective

retour

2.1. Sélection des équipements qui feront l'objet d'inspections périodiques ou ponctuelles par endoscopie :
machines tournantes : moteurs, turbines…
cavités : ballons, échangeurs…

2.2. Sélection des composants et des défaillances potentielles dont la connaissance par retour d’expérience des exploitants, fournisseurs, constructeurs, spécialistes… permet d’évaluer les risques et leur gravité (Amdec).

2.3. Identification des symptômes annonçant la défaillance des composants déjà rencontrée et ayant fait l’objet de retour d’expérience des concepteurs et acteurs aux différents stades du cycle de vie.

2.4. Choix de la méthode de surveillance la mieux adaptée à la politique de maintenance retenue, aux moyens disponibles (financiers et personnels), et à l'importance des machines. L'endoscopie permet de contrôler et de suivre l'évolution de l'état d'un équipement, par la surveillance visuelle, au cours d'inspections périodiques ou ponctuelles, de zones inaccessibles (sauf démontage important). La plupart des contrôles endoscopiques nécessitent l'arrêt de l'équipement. La fréquence des périodicités peut être accélérée en cas de visualisation d'une anomalie qui ne nécessite pas encore d'intervention corrective.

2.5. Sélection des moyens de mesure qui permettront de réaliser la surveillance choisie :
l'endoscope : souple ou rigide, diamètre, longueur…
le générateur de lumière

2.6. Sélection des moyens de traitement associés aux outils d’acquisition
magnétoscope
enregistrement numérique pour traitement informatique ultérieur
appareil photographique

 

3 - Contenu de l'étude

retour

3.1. Limites actuelles
L'étude recense les principaux fournisseurs représentés en France. Elle n’est pas exhaustive et se complète chaque année. Les prestataires de service, qui ne distribuent pas de matériel, nombreux dans ce domaine, n’ont pas encore été inventoriés. L’étude propose les principales caractéristiques des matériels disponibles sur le marché et les indications de base nécessaires aux utilisateurs potentiels. Les documentations de ces matériels sont consultables au siège de l'Afim ou peuvent être demandées auprès des fournisseurs inventoriés.

 

3.2. Description des différents types d'appareillages endoscopiques

3.2.1. L'endoscope
les endoscopes rigides
les endoscopes souples ou fibroscopes
les vidéoendoscopes

3.2.2. Le générateur de lumière
Son rôle est de fournir la lumière qui permettra d'éclairer la scène, à l'extrémité de l'endoscope. Actuellement les deux principaux types de générateur de lumière sont Halogène ou Xénon. Le but est d'obtenir la meilleure intensité lumineuse au moindre encombrement et moindre coût.

3.2.3. Critères de choix
En fonction des zones auxquelles l'utilisateur voudra pouvoir accéder, les critères suivants devront être examinés :
caractéristiques géométriques nécessaires : diamètre, longueur...
direction, angle de visualisation...
béquillage pour les endoscope souples et vidéoendoscopes (dans 2 ou 4 directions avec des angles pouvant atteindre 150° suivant le fabricant et les caractéristiques diamètre/longueur de l'endoscope). Plus l'endoscope est long, plus la réalisation d'un système de béquillage de son extrémité est délicate. Actuellement, les systèmes pneumatiques (au lieu de mécaniques) semblent les mieux adaptés aux très grandes longueurs
caractéristique de l'objectif qui peut être à vision non directe (jusqu'à 110° pour les endoscopes rigides)
domaine de visualisation recherché : certains endoscopes peuvent être équipés d'objectifs interchangeables
milieu dans lequel l'endoscope doit pouvoir être plongé
température limite admissible
des revêtements spéciaux sont proposés par certains fabricants

 

4 - Combien ça coûte ?

retour

Des chiffres ont été rassemblés pour orienter le choix des utilisateurs potentiels. Ils sont donnés à titre indicatif et ne peuvent constituer une référence commerciale que seuls les fournisseurs pourront donner de façon fiable. Le coût d'un endoscope dépend d'abord de son diamètre et de sa longueur. De nombreux autres critères peuvent faire varier les prix de façon importante : béquillage, revêtements spéciaux…

4.1. Coût des équipements
Endoscopes rigides : de 1,22 à 4,57 k€
Endoscopes souples (fibroscopes) : de 1 à 30 k€
Vidéoendoscopes : de 6 à 38 k€

A ce coût, il faut ajouter celui d'un générateur de lumière :
Halogène 150 W : environ 0,76 k€
Arc Xénon 250 W : environ 3,8 k€

4.2. Coût de formation des opérateurs
Une formation succincte, donnée dans la plupart des cas par le fournisseur du matériel, suffit.

Copyright Afim© 2018 - Mentions légales