Réseau maintenance

Réseau maintenance francophone
Association française des ingénieurs et responsables de maintenance

 

Outils & Services    |    Fréquentes questions    |    Contact    |    Plan du site    |    Adhérents    |    GT
Afim
Adhésion
Association
Régions
 
Actualité

Agenda
Conférences
Lettre & RMD

L'Afim sur la Toile
Suivez l'Afim sur facebook
Suivez l'Afim sur twitter
 

ec@t-npmi.com

e-catalogue
Afim-Komerko
eCl@ss France
Conférences
 

Emploi
Fiches métiers
Trophée Frontinus
Offres / Demandes
Baromètre
Conférences
 
Formation
Formations Afim
Diplômes nationaux
Référentiels formation
SST
Conférences
 
SST - Risques
C'est arrivé...
Sécurafim
Analyse des risques
Données clés
Référentiels SST
Risques & MP
Prévention
Réglementation
Obligation formation
Risques industriels
Conférences
 
Marchés
Observatoire RM
Prestataires
Etudes de marché
Contrat type
Réglementation
Conférences
 
Normalisation
Normes & documents
Glossaire internat.
 
Gestion des actifs
Réglementation
GMAO
Diagnostic
Pathologie
TPM
Immobilier
Conférences
 
Publications
Guide national
Sécurafim
USB Privilège
Sciences & Maint.
Contrat type
Carnet ap. levage
Lettre RMD
Magazine
Ouvrages
GMAO
Diagnostic
Bibliothèque
Presse
 
Rencontres
AG Afim
Forum Afim
Innova-Maint.
Maint. Expo
Préventica
Euromaintenance
Conférences
 
Contacts utiles
Par thème
France
Europe
International
Francophonie

C'est arrivé dans les usines...

Chute mortelle d'un caillebottis - Octobre 2005
Mardi 11 octobre à 2h50 sur un site papetier de l'Est de la France, lors d'une opération de maintenance sur un filtre à disques, un employé d'une entreprise extérieure a fait une chute de 7 m. Dans la zone de travail de l'équipe composée de 3 mécaniciens, une partie du caillebotis et un garde-corps étaient démontés. Un balisage avait été mis en place. Un mécanicien fait ressortir une élingue de l’intérieur du filtre à disques en déplaçant le pont. Un deuxième mécanicien voulant aider à stabiliser l'élingue en mouvement est entraîné dans le vide et fait une chute mortelle. L'enquête est en cours afin de déterminer les causes exactes de cet accident.
Source : GIE QS+ Entreprises - News du 11/10/05

GIE QS+ Entreprises - www.qsplus.net

 

Analyse - Prévention - Réflexion

Analyse des risques : la préparation de l'intervention doit mettre en évidence les risques prévisibles. La visite sur le terrain, avec le sous-traitant, est impérative pour déceler les risques et valider ensemble les mesures de préventions cohérentes et efficaces à adopter. Le fruit de cette analyse doit être consigné par écrit dans le plan de prévention, obligation réglementaire dans le cas de travaux avec risque de chute de hauteur.

Mise en place des mesures de prévention : au sujet des risques liés aux travaux en hauteur, le Code du Travail est très clair (Art. R-233-13-20 et suivants). Retenons les points suivants :
Le retrait des gardes corps et caillebotis doit toujours être envisagé en dernier recours. Si un tel enlèvement s'avère nécessaire, des mesures de sécurité compensatoires efficaces doivent être prises. La rubalise ne doit en aucun cas être considérée comme un dispositif de protection contre les chutes...
Lorsque des dispositifs de protection collective ne peuvent être mis en oeuvre, la protection des travailleurs doit être assurée au moyen d'EPI (harnais, longes...). Lorsqu'il est fait usage d'un tel équipement de protection individuelle, un travailleur ne doit jamais rester seul afin de pouvoir être secouru dans un temps compatible avec la préservation de sa santé. Les intervenants doivent être formés à l'utilisation de ces EPI. Les EPI doivent être contrôlés tous les ans par une personne compétente (formation obligatoire).

Aucune intervention ne doit démarrer sans que les mesures de prévention efficaces n'aient été mises en oeuvre. C'est seulement à ce prix que nous arriverons à prévenir ces accidents dramatiques.

Sébastien Jaffrezic - GIE Casq (Conseil Assistance Sécurité Qualité) -

Copyright Afim© 2018 - Mentions légales